Triumph Spitfire -
Ref : AP0268  

Best-Seller d'une exceptionnelle longévité de 18 ans, la Spitfire est produite de 1962 à 1980 à 315.142 exemplaires, dont près de 140.000 exemplaires seront exportés sur le marché nord-américain.

 

À partir de 1966, elle sert de base au développement d'un modèle dérivé, la GT6. Transformée en coupé, la GT6 reçoit un pavillon « fastback » dessiné par Giovanni Michelotti. Sous son long capot, Triumph installe le moteur 2-Litre de la Vitesse et de la berline 2000. Habillées d'un arrière fastback emprunté à la GT6 et adapté pour la circonstance, les Spitfire participeront aux 24 heures du Mans de 1964 et 1965, ainsi qu'au Rallye de Monte-Carlo 1964. Restée sans succession, la Spitfire a cédé la place aux GTI, grand succès de la décennie 1980 dans la catégorie des petites sportives.

 

On devra attendre de longues années avant de retrouver des descendantes dignes de la Spitfire, au premier rang desquelles s'inscrit avec succès la Mazda MX5. Après de derniers soubresauts, l'année 1984 sonnera le glas de la marque Triumph. La production des Spitfire cessa peu de temps auparavant, en 1980. Plus de 50 ans après l'arrêt de leur fabrication, nombre de Spitfire roulent encore, pour la plus grande joie des nombreux amateurs.

 

En octobre, la Triumph Spitfire est présentée à Londres sous le nom de Spitfire 4, pour évoquer son moteur 4 cylindres. Le prototype « Bomb » a donné naissance à la voiture de série. Elle conservera le nom de Spitfire 4 jusqu'à la sortie de la deuxième version, la Mk2. En fait, il n'y a jamais eu de Mk1.