Ref.AP0008  

Une fabrique orléanaise de voitures et d'automobiles s'étant illustrée de 1864 à 1925 et dont Orléans n'a pas perdu le souvenir grâce notamment à un véhicule de la marque acquis par le Conseil général du Loiret en 1991 sous l'impulsion de son président Kléber MALECOT

L'histoire de la société commence en 1864 lorsque Jean-Pierre Delaugère (1810-1868), issu d'une famille originaire de la Bourgogne, s'associe à son fils Henri (1839-1908) pour développer, au sein d'une entreprise dénommée "Delaugère, Père et Fils", une activité de carrosserie ayant débuté dans les années 1840.

1864 - DELAUGèRE et CLAYETTE – 1925

Une marque méconnue dans le milieu de l'automobile mais un des rares carrossiers hippomobiles à s'être lancé dans l'aventure automobile avec quelques succès en dépassant le stade de la carrosserie avec ses propres moteurs dont des "sans-soupapes" sous licence Mustad-Fisher!

350 ouvriers en 1912 dans une usine de 10 000 m2 sur une emprise de 25 000 m2.

Un constructeur régional...ayant eu une certaine envergure

- équipement de la ville de Toulouse en camions de type LO2

- au service des procédés Thomson de Houston à Sainte Affrique dans l'Aveyron

- obtention d'une médaille d'or à l'exposition franco-britannique à Londres en 1908

- obtention d'une prime du Minisitère de la Guerre pour un de ses camions

-exportation, notamment en Espagne, au profit d'hôtels et de l'industrie minière

-des agents à Sidney et à Buenos-Aires

- établissement de correspondances avec l'indochine, l'Amérqiue du Sud, l'Amérique du Nord et l'Afrique du nord.

DELAUGERE